La collection rassemble les clichés d’une vingtaine d’importants édifices religieux du Moyen Âge, situés dans le Nord de la France. Elle est le fruit de reportages photographiques menés, entre 1999 et 2011, dans le cadre d’un programme de recherche sur les portails sculptés du XIIe au XIVe siècle porté par les historiens de l’art médiéval du Centre André Chastel (resp. Fabienne Joubert et Dany Sandron) et des doctorants.
L’étude de ces ensembles sculptés s’intéresse à la fois aux aspects archéologiques (étude du montage des différents éléments des portails et de leur intégration à l’architecture), iconographiques et formels.

Le programme est étroitement lié aux grandes campagnes de restauration des portails du XIIe au XIVe siècle réalisées par les Monuments historiques à partir de la fin des années 1990 : ces campagnes furent autant d’occasions privilégiées pour réaliser des prises de vue sur échafaudage, à hauteur des sculptures, parfois à la source de découvertes scientifiques. Les photographes du Centre ont également bénéficié d’autorisations spéciales pour accéder aux parties hautes (tours de façade et combles, comme à Amiens, Auxerre et Laon).
Certains monuments ont fait l’objet de reportages photographiques avant, au cours et après restauration (ex. la façade de la cathédrale Saint-Étienne de Bourges).

La couverture photographique du décor sculpté de ces portails (cathédrales d’Amiens, Autun, Bourges, Chartres, Laon, Paris, Reims, Sens...) est quasiment exhaustive et, au-delà, la collection s’ouvre largement aux sculptures d’autres parties des édifices (comme les galeries des Rois de Chartres) ou à leur architecture.
Outre ces édifices, des reportages quantitativement plus modestes couvrent quelques autres églises gothiques, le Paris flamboyant (architecture religieuse et hôtels particuliers) ou encore le château de Marcoussis.

La base d’images comprend actuellement un total de 13 000 photos (numérisées ou nativement numériques), mises en ligne en 2020 avec leurs notices. La plupart des clichés ont été réalisés par Christian Lemzaouda et Céline Gumiel, photographes du Centre.